Afficher :
Ordre :










Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Guide des épisodes
 
 
http://download.codelyoko.fr/rub/guideep/95.jpg
#95 - Souvenirs (Saison 4)
Scénario : Sophie Decroisette - Synopsis : Sophie Decroisette & Bruno Regeste
Première diffusion en France le 10 novembre 2007 (France 3)

[Résumé officiel] [Résumé détaillé] [Mémo] [Anecdotes] [Citations] [Script] [Galerie] [Communauté] [Commentaires des membres] [LyokoStats]
 
 

Résumé officiel
 
Après leur victoire contre XANA, les héros se réunissent une dernière fois pour éteindre le Supercalculateur, et mettre ainsi un terme à une vie héroïque pleine de dangers et d’aventures inoubliables… Mais seule Yumi semble disposée à tourner la page : Jérémie, Odd, Ulrich et Aelita n’ont visiblement pas envie que tout s’arrête ! Tout en se remémorant les moments les plus marquants de leurs aventures, nos héros font le point, tandis que Sissi découvre enfin leur secret…
 

Résumé détaillé
 
Au réfectoire, l’ambiance est morose à la table de nos héros. Tous semblent plongés dans des pensées bien noires. Pour preuve, Odd n’a même pas faim !
Sissi vient encore en rajouter une couche en se moquant d’eux et de leurs têtes de déprimés profonds, sans un sourire, Odd réplique mais de manière plus mécanique qu’autre chose. Sissi se penche sur Ulrich mais se fait vite rabrouer et part, une fois de plus.
Yumi arrive et, contrairement aux quatre autres, elle semble plutôt motivée. Elle demande s’ils sont prêts à éteindre le Supercalculateur, ne récoltant que des réponses pas vraiment enthousiastes.

Dans sa chambre, Sissi jubile, elle a collé un GPS portatif sur la veste d’Ulrich et compte bien s’en servir pour découvrir le secret de la bande…

Laboratoire, salle du Supercalculateur. Jérémie s’avance et demande si l’un d’eux veut dire quelque chose pour ce moment… historique de leur vie. Ulrich, Odd et Aelita n’ont pas l’air enchanté mais Yumi se prête volontiers à la tâche. Pour elle, c’est sans regrets aucun qu’ils vont éteindre la machine. S’ensuit un flash-back des différents combats de Yumi contre tous les monstres de XANA. Un sourire naît sur ses lèvres.
Jérémie saisit la poignée…
Flash-back.
Et tente de l’actionner… sans succès. Ce n’est pas le Supercalculateur qui fait défaut… c’est tout simplement la volonté du petit génie qui, lui, se rappelle tout ce qu’il à fait. D’abord pour allumer la machine et puis pour l’éteindre. Il n’y arrive pas… ce qui met Yumi en rogne qui l’accuse de ne pas vouloir la destruction du Supercalculateur. Jérémie ne nie pas. Exaspérée, la japonaise se tourne vers les autres mais rencontre une volonté similaire. Ils ne veulent pas arrêter le Supercalculateur…

Toujours au collège/lycée, Sissi vient de localiser la position des cinq amis : dans l’usine désaffectée, elle compte sécher la gym pour aller y faire un tour et elle se met en difficulté en disant à Hervé et Nicolas de lui trouver une excuse…

Yumi contemple sa canette sans rien faire, plongée dans ses pensées. Elle est tirée de ses rêveries par Jérémie qui veut lui expliquer pourquoi il a voté contre l’extinction du Supercalculateur… avant Lyoko, il n’avait aucuns amis, il était l’intello du collège/lycée et ça lui pesait… mais maintenant, il les a, eux quatre, et, avec la destruction de la machine, il a peur que cela ne détruise aussi leur amitié… Yumi le rassure en disant que leur amitié est plus forte que ça. Qu’elle y croit.

Au gymnase, Jim fait l’appel, Jérémie mais en retard mais pas de commentaire et lorsque Jim s’énerve en demandant où est Sissi, Nicolas se démarque encore une fois en répondant qu’elle à perdu la boule en voyant des extra-terrestres… le cour commence et Jim leur donne quelques définitions possible de GRS, toutes aussi stupides les unes que les autres. Pendant ce temps, Ulrich et Odd discutent de leurs raisons de ne pas vouloir éteindre le Supercalculateur. Pour Odd, c’est parce qu’il a peur de tomber dans l’ennui, peur que toutes ces aventures lui manque. Divers flashs-back. Ulrich le rassure en disant que avec toutes les activités qu’il y a au collège/lycée (sport, musique, dragage de filles, …) il ne pense pas qu’il puisse s’ennuyer. Avec un sourire, Odd le reconnaît…
Se concentrant sur le cour sur la demande de Jim, celui-ci se ridiculise une fois de plus en se bloquant le bas du dos en essayant de faire une démonstration de GRS, ce qui amène Odd à dire que cela veut sans doute dire « Gymnastique pour Ringuards Super Maladroits », suite à ça, Jim les envoie dans le bureau du proviseur.
Odd demande à son tour à Ulrich pourquoi il ne veut pas éteindre le Supercalculateur et il le prie de ne pas lui répondre qu’il n’a pas envie d’en parler. Ulrich répond avec nostalgie « J’aimais bien être un héros… ». Odd ne trouve rien à répliquer…

Sissi, quant à elle, arrive au Labo et découvre la vidéo du journal de Jérémie qu’elle commence à visionner. Elle est stupéfaite : Jérémie commence à raconter. Tout d’abord, le début de l’aventure…

En sortant des cours, Yumi se fait accoster par William qui lui demande s’ils ont éteint le Supercalculateur. Elle répond que non : les autres hésitent. William ne comprend pas, ils ne savent pas que cette machine est dangereuse ? Bien sûr que si, répond Yumi. Mais ils sont nostalgiques… « Et toi ? » demande William. Elle, elle pense que la vie sera aussi bien sans Lyoko… William y voit une faille et dit qu’ils sont pareils, ils gardent toujours espoir, ce à quoi Yumi réplique gentiment que oui, elle garde espoir, sauf pour des causes perdues… et puis… « Ciao beau gosse ! »

La fille du proviseur n’en revient pas. Elle continue sa visualisation. Jérémie continue à tout narrer : les différentes attaques de XANA. Sissi est horrifiée. La Terre est en danger…

Pendant ce temps, Jérémie et Aelita vont attendre Ulrich et Odd qui sont en train de se faire sonner les cloches. Aelita essaye d’expliquer ses motivations quant à son refus d’arrêter le Supercalculateur mais Jérémie l’arrête : il comprend parfaitement.
Flash-back… Pour Aelita, l’arrêter, c’est dire adieu à son passé et à son père… mais… il est peut-être temps de démarrer quelque chose de nouveau… une vie plus légère…
La conversation bascule sur le fait qu’ils ont sauvés le monde des tonnes de fois et que personne ne sera jamais au courant…
Jamais ?
Sissi arrive à ce moment là et beugle qu’elle connaît leur secret et qu’elle va tout aller raconter à son père !

Dans le bureau du proviseur, Ulrich et Odd sont en train de se faire sermonner, le proviseur ne trouvant pas drôle la blague de Odd « GRS = Gymnastique pour Ringards (Super) Maladroits ». Quand brusquement, Sissi fait irruption dans le bureau, suivie de près par Jérémie et Aelita, paniqués. Ignorant les protestations de son père qui essaye de faire son boulot (c’est-à-dire engueuler Odd et Ulrich), elle commence à tout raconter, essayant de convaincre son père, arguant qu’il faut aller à l’usine et enfermer les cinq amis. Elle explique les diverses attaques de XANA, au grand désarroi de son père qui commence à se demande si elle n’a pas perdu la boule. Pour finir, il l’entraîne à l’infirmerie sous les yeux de Nicolas et Jim. Celui-ci présente ses excuses à l’élève : Sissi à bien perdu la boule.

Assise sur un banc, Yumi attend ses amis. Ulrich vient l’informer que les autres sont à l’usine pour lancer un Retour Vers le Passé. Le dernier…
Yumi en profite pour demander à son ami s’il est toujours contre l’extinction du Supercalculateur, Ulrich répond qu’il en sait rien, farouchement contredit par la jeune nippone. Flash-back avec en scène Ulrich et Yumi… Ulrich finit par confier qu’il n’a pas envie que ça s’arrête… Yumi lui saisis les mains : « Des supers moments, il y en aura d’autres, même sans Lyoko. » « Promis ? » « Juré… »
Au Labo, Jérémie lance leur dernier Retour Vers le Passé. Le globe blanc enveloppe le monde, ainsi que les deux amis qui se regardent tendrement…

De retour au réfectoire, Sissi s’avance à nouveau pour embêter les quatre amis. Odd la salue et lui propose un croissant, refusé avec mépris par Sissi. Elle essaye encore de coller un GPS sur Ulrich qui l’arrête à temps. « On n’a pas de secrets. Si tu veux qu’on reste amis, arrête avec ça ! » Sissi n’en revient pas « Amis ? On est amis ? » Les trois autres approuvent avec enthousiasme. Bien sûr, sans elle, la vie à Kadic serait vraiment monotone. Sissi se tourne vers Hervé et Nicolas et leur enjoint de ne plus embêter ses amis. Défaits, ces deux là s’éloignent. Radieuse, Sissi s’en va aussi, saluant au passage Yumi d’un « Salut, copine ! » qui fait sourire la japonaise.
Cette fois-ci, l’ambiance est au beau fixe et c’est avec bonne humeur qu’ils acceptent de se rendre à l’usine, tous les cinq.

Devant le Supercalculateur, Jérémie demande qui est pour son extinction. Toutes les mains se lèvent.
Avec un grand sourire, Jérémie se tourne vers la machine et abaisse la manette. Lentement, le Supercalculateur s’enfonce dans le socle qui le maintient. Ça y est, c’est fini… définitivement…

De retour dans le parc, ils se font surprendre par Jim qui leur demande ce qu’ils trafiquent. Odd répond avec un sourire qu’ils viennent de mettre fin à une aventure inoubliable. Le professeur comprend parfaitement, lui aussi un jour à du abandonner ses rêves d’adolescent pour devenir adulte, ce à quoi Odd demande avec suspicion « Vous êtes vraiment devenu adulte ? » Et Jim de répliquer sa désormais célèbre « Je préfère ne pas en parler… ».

Plan de nos cinq héros sur Lyoko qui nous saluent avec de grands sourires. Une vue de Yumi, Odd, Ulrich et Aelita sur le Territoire Désert qui regardent le ciel numérique avec joie. À l’usine, le sigle fermé du Supercalculateur luit dans l’obscurité.
L’aventure est terminée...
 

Mémo
 
- Lancement du dernier retour vers le passé pour effacer la mémoire de Sissi.
- Extinction du Supercalculateur.
- Episode contenant de nombreux flashs-back.
- Découverte du journal vidéo de Jérémie.
 

Anecdotes
 

Sur les personnages

- Première fois qu'Odd déclare ne pas avoir faim.
- Ulrich adorait être un héros sur Lyoko, il pense que sans Lyoko, Odd aura plus le temps pour draguer les filles et il trouvait l'aventure tellement bien qu'il souhaitait que ça ne s'arrête pas.
- Odd adorait Lyoko pour éviter que la vie soit super planplan, il prétend que toutes les filles de Kadic sont à ses pieds et déclare à Sissi que sans elle la vie serait monotone à Kadic.
- Jérémie n'en revient pas que lui et ses amis ont passés presque 3 ans à sauver le monde et que jamais personne ne sera au courant.
- En 5ème, Jérémie était le gros l'intello fou d'informatique avant de découvrir le Supercalculateur et rencontrer Yumi, Ulrich, Aelita et Odd.
- Aelita craint que l'extinction du Supercalculateur ne mette fin à son passé, à son père et trouvait que la lutte contre XANA était à la fois terrible et géniale, elle déclare qu'il est temps qu'elle démarre une nouvelle vie ; plus légère.
- Sissi découvre l'usine pour la cinquième fois et découvre le secret de nos héros dans le journal de Jérémie puis perd la mémoire avec le retour dans le temps et qu'elle se sépare définitivement de Nicolas et Hervé après le retour dans le temps.
- Jim nous rappelle que se payer sa tête résulte à un convocation chez le proviseur puis à une punition, il croyait que Sissi avait perdue la tête en parlant à son père du secret des héros et il avait abandonné ses rêves d'adolescent pour devenir adulte.
- Yumi est la seule qui semble vouloir tourner la page, pense que la vie sera aussi bien sans Lyoko, que leur amitié est plus fort que tout, elle comprend que ses amis soit nostalgique de l'aventure qu'ils ont vécus malgré le danger que représente le Supercalculateur et promet de passer d'autres super moments avec Ulrich.
- Les flashs-back des héros sont des extraits des épisodes : la genèse ; Attaque en piqué ; Routine ; Code Terre ; Nouvelle donne ; Exploration ; Un grand jour ; Saint Valentin ; Tentation ; Ultimatum ; Désordre ; Empreintes ; Esprit frappeur ; Franz Hopper ; Réminiscence ; Droit au coeur ; Aelita ; Le prétendant ; Dernier round ; Renaissance ; Mauvaise réplique ; Première partie ; Double foyer ; Skidbladnir ; Premier voyage ; Je préfère ne pas en parler ; Le lac ; Torpilles virtuelles ; Expérience ; Arachnophobie ; Kiwodd ; Oeil pour oeil ; Mémoire blanche ; Superstition ; Missile guidé ; La belle de Kadic ; Kiwi Superstar ; Planète bleue ; Cousins ennemis ; Il est sensé d'être insensé ; Médusée ; Mauvaises ondes ; Sueurs froides ; Retour et Contre-attaque.

Sur les erreurs

- Au moment où Jérémie dit "Bien sûr" à Sissi, ce n'est pas sa voix que l'on entend mais celle d'Ulrich.
- Lors du visionnage du journal de Jérémie par Sissi il dit "Elève de 4ème" alors que lorsqu'il a réactivé le Supercalculateur il était en 5ème (erreur de traduction).
- Lors des flashs-back quand on revoit celui où Odd se prend des baffes de Claire Girard et Magalie De Vasseur (Désordre) on entend sa voix alors que c'était Yumi qui était dans son corps et Magalie dit "Gros naze va" alors qu'elle avait dit "T'es vraiment un gros naze" dans l'épisode en question, lors du flash-back où Odd se prend une baffe d'Emilie Leduc il dit "Aïe" alors que dans l'épisode en question (Attaque en piqué) il n'avait rien dit et lors du flash-back d'Ulrich et Yumi combattants les Frôlions sur la Montagne (Un grand jour) ce sont des tirs de Mantas que l'on entend.

- Ulrich dans l'épisode 77 « Torpilles virtuelles » disait à Odd en parlant de Yumi : "Ben des fois je me le demande vraiment ".
Alors que lors le flash-back de l'épisode en question, Ulrich dit cette fois : "Ben en fait non, chui plus très sûr !".

Sur la série

- Titre anglais : "Echoes"

- Seul épisode sans virtualisations.
- Lorsque Sissi veut révéler toute la vérité à son père sur le secret des héros, elle parle des attaques de XANA dans les épisodes : la genèse ; Teddygodzilla ; Attaque en piqué ; Piège ; Contact et Le prétendant.
- Pendant le visionnage du journal de Jérémie par Sissi, il parle des attaques de XANA provenant des épisodes : Musique mortelle ; Mauvaise conduite ; Ultimatum ; Sabotage ; Surmenage ; Renaissance et Cousins ennemis.
- Unique fois de la série où les héros s'adresseront directement au spectateur.

 

Citations
 
Odd : De toute façon j’ai pas faim.
Ulrich, Jérémie et Aelita en chœur : Moi non plus…

Sissi : Oula, ça sent la déprime à plein nez ici !
Odd : Normal, tu viens d’arriver

Yumi : Coucou ! Alors aujourd’hui c’est le grand jour, hein ? Vous êtes prêts ?
Odd : Ouais…

Sissi : Bingo ! Avec ce GPS portatif on va enfin découvrir le secret d’Ulrich et de sa chère petite bande !

Jérémie : Voilà, cette fois on y est. Euh… quelqu’un veut dire quelque chose ?
(Vue des quatre autres qui ont des mines de chiens battus, sauf pour Yumi qui toussote.)
Yumi : Hum, hum. Nous avons des échecs et des réussites. Des heures de colles et des heures de gloire. Pour nous cinq, il y a eut la vie avec Lyoko. Désormais, il y aura la vie sans… vas-y, Jérémie.

Yumi : Quoi ? Mais enfin c’est une blague ? Qu’est-c’qui t’prend ?!
Jérémie : Je… je n’peux pas l’éteindre !
Yumi : Tu n’peux pas où tu n’veux pas ?!
Jérémie : J’en sais rien…

Nicolas : Quoi comme prétexte ?
Sissi : Oh j’en sais rien, moi. Un truc bidon, ce qui vous passe par la tête.

Jérémie : Je voudrais t’expliquer pourquoi j’ai voté contre l’extinction du Supercalculateur.
Yumi : Là, j’ai même plus envie d’écouter !
Jérémie : Tu t’souviens d’moi en cinquième ? J’étais l’gros intello du collège Kadic, fou d’informatique et sans un seul copain. J’ai découvert Lyoko et tout à changé pour moi. Je suis devenu un héros qui sauve le monde.
Yumi : Qu’est-ce que t’imaginais ? Continuer à jouer le super héros jusqu’à quatre-vingt ans ? C’est normal que ça s’arrête !
Jérémie : Je sais. Mais y’a un truc qui doit pas s’arrêter… c’est notre amitié. Notre amitié est liée au Supercalculateur. J’ai peur qu’en l’éteignant, notre amitié s’éteigne aussi… j’te laisse, j’ai gym…
Yumi : Attend ! Tu sais, j’comprends ce que tu ressens. Mais moi je sais que notre amitié est plus forte que ça.

Jim : Delmas ? Delmas ? ELISABETH DELMAASS !! Est-ce que quelqu’un sait où est Elisabeth ?
Nicolas : Elle a perdu la boule après avoir vu des extra-terrestres.
Hervé : T’es dingue où tu l’fais exprès ?
Jim : Des extra-terrestres ? Pourquoi pas des p’tits hommes verts tant qu’tu y es !

Jim : Bien ! Aujourd’hui la GRS ! Non, GRS ne veut pas dire Gros Rabougri Sportif, Gorille Ramolo Siphonné ou Grande Restriction de Saucisses. GRS signifie Gymnastique Rythmique et Sportive.
Ulrich : Odd ? Est-ce que je peux te poser une question ?
Odd : Sur la GRS ?
Ulrich : Nan, sur le Supercalculateur. Pourquoi t’as voté contre l’extinction ?
Odd : J’ai peur que ça m’manque.
Ulrich : Quoi ?
Odd : les combats, l’aventure, l’héroïsme, le fun quoi. Sans Lyoko la vie au collège risque d’être super plan-plan, non ?
Ulrich : Plan-plan ? S’éclater, faire de la musique ou du sport, j’appelle pas ça « être plan-plan », moi.
Odd : OK. Un point pour toi. C’est vrai que d’une façon générale, j’vais m’éclater.
Ulrich : Et sans Lyoko, tu auras plus de temps pour draguer.
Odd : Oh ça franchement j’en ai pas besoin. Les filles sont déjà toutes à mes pieds. Hum… quoique… bon, OK, ça peut être utile. Un second point pour toi.

(Jim vient de tenter de faire une démonstration de GRS et s’est coincé le bas du dos.)
Odd : Ahaha ! Gymnastique pour Ringuards Super Maladroits, c’est ça que ça veut dire GRS ?

Odd : Au fait, Ulrich, et toi, pourquoi tu veux pas éteindre le Supercalculateur ? Et me dis pas « J’ai pas envie d’en parler ».
Ulrich : J'aimais bien être un héros...

Sissi : Voyons voir, journal de Jérémie Belpois… intéressant…
(Sissi appuie sur une touche et une image de Jérémie apparaît, celui-ci se met à raconter les débuts de l’aventure.)

William : Alors ça y est ? Vous… vous l’avez éteint ?
Yumi : Euh pas encore, les autres hésitent.
William : Quoi ?! Ils sont dingues ! Ils ne se rendent pas compte du danger que représentent le Supercalculateur ?
Yumi : Bien sûr qu’ils sont au courant que c’est dangereux. Mais ça ne les empêche pas d’être nostalgique…
William : Et pas toi ?
Yumi : Nan, je pense que la vie sera tout aussi bien sans Lyoko.
William : En fait tu es comme moi. Tu gardes toujours espoir.
Yumi : Sauf quand c’est une cause perdue. Allez, ciao beau gosse !

(Au Labo, Sissi écoute avec effarement le journal vidéo de Jérémie qui explique avec minutie les différentes attaques qu’ils ont eut à contrer tout au long de ces deux ans.)
Jérémie : … anecdote amusante : Sissi nous a aidé et à embrassé Ulrich sur le pont.
Sissi : QUOII ?
(…)
Jérémie : … Il faut sauver Lyoko ! La terre est en danger !
Sissi : Nooon !

Aelita : Éteindre cette machine c’est dire adieu à mon passé… et surtout à mon père… mais… tout ça c’était terrible… et génial en même temps… mais… mais…
Jérémie : Mais il est temps de démarrer quelque chose de nouveau…
Aelita : Oui… une vie plus légère…

Jérémie : Tu sais, ce qui est insensé, c’est de se dire qu’on a fait tout ça et que jamais personne ne sera au courant…
Sissi : Je sais tout ! Et je vais tout dire à Papa !

M. Delmas : Je suis en train de sermonner Stern et Della Robbia.
Sissi : Il ne faut pas les sermonner, il faut les enfermer ! Ce sont des dingues ! Ils mettent le monde en danger !
(La porte s’ouvre sur Jérémie et Aelita qui débarquent eux aussi, paniqués.)
Sissi : Ah, Jérémie ! On fait moins l’malin, maintenant, hein ! Et on n’a plus envie de se moquer de moi, Odd, maintenant que je connais votre petit secret.

Sissi : Ecoute moi, c’est sérieux ! Pendant des mois ils ont luttés contre un programme utra-dangereux dans un monde virtuel ! Non seulement ils risquaient leurs peaux mais aussi la notre ! à cause d’eux le collège Kadic à été saccagé par des nuées de frelons, des corbeaux agressifs et même un nounours géant ! Toi aussi mon p’tit papa tu as été sous le contrôle de ce programme ! Tu t’es même battu contre Ulrich sur le pont de la vieille usine ! Heureusement, cette fois-là, je t’ai assommé, mais à d’autres moments moi aussi j’ai failli y rester ! Je me suis fais attaquer par des câbles électriques, j’ai manqué de me noyer dans un puit d’ascenseur, un savant fou à prit possession de mon corps pour discuter avec eux ! Est-ce que tu t’rends compte ?!
(Dans la cour…)
Sissi : NOOON ! Pas l’infirmerie ! Lâche moi il faut aller à l’usine !

Jim : Ah, cette pauvre Elisabeth a effectivement perdu la boule. Toutes mes excuses, Poliakoff…

Ulrich : Jérémie doit lancer un Retour Vers le Passé. Le dernier…
Yumi : Bah et toi ? Tu es toujours contre l’extinction du Supercalculateur ?
Ulrich : Ouais… non… j’en sais rien…
Yumi : Mais si tu l’sais !
Ulrich : C’était tellement bien… j’ai pas envie que ça s’arrête…
Yumi : Des supers moments y’en aura d’autres, même sans Lyoko.
Ulrich : Promis ?
Yumi : Juré.

Sissi : Bonjour les morfals !
Odd : Salut ! Croissant ?
Sissi : Plutôt embrasser ton chien. Alors mon Ulrich, ça va ?
Ulrich : Ça irait mieux sans émetteur GPS.
Sissi : Q… quoi ?
Ulrich : Sissi, arrête ! On n’a pas de secret ! Et si tu veux qu’on reste amis, arrête de te prendre la tête avec ça.
Sissi : Amis ? On est amis ?
Jérémie : Bien sûr.
Odd : Sans toi la vie à Kadic serait vraiment monotone !
Sissi : Oh… bon ben à plus tard les potes ! (À Hervé et Nicolas) du vent les bouffons. Et que je ne vous reprenne plus à embêter mes amis ! (Croisant Yumi) salut, copine !

Jérémie : Alors ? Qui est pour l’extinction du Supercalculateur ?
(Toutes les mains se lèvent.)

Jim : Alors les p’tits rigolos ! Qu’est-ce que vous trafiquez encore ?
Odd : Oh rien d’spécial, on vient juste de mettre fin à une vie héroïque pleine de dangers et d’aventures inoubliables.
Jim : On passe tous par là, Della Robbia. Moi aussi un jour j’ai abandonné mes rêves d’adolescent pour devenir adulte.
Odd : Vous êtes vraiment devenu adulte ?
Jim : Euh… j’préfère ne pas en parler !
 

Galerie
 



> Accéder à la galerie de cet épisode !
 

Script
 
Script indisponible pour cet épisode.
 

LyokoStats
 
Voir les LyokoStats de cet épisode !
 

Communauté
 

Tu as un bon niveau de rédaction, un point de vue argumenté et tu veux rédiger toi aussi une critique ? Rends-toi sur ce sujet sur le forum de CodeLyoko.Fr, lis les indications du premier post et lance toi !




Belgarel - 08/20

Clique ici pour lire sa critique.





L'argumentation dans l'épisode 95

Un sujet-débat sur les réactions de chaque personnage vis-à-vis de l'extinction du Supercalculateur et de la fin de leur double vie ! De quoi débattre en profondeur sur la psychologie de chacun de nos personnages !






Bataille pour l'espoir par Pikamaniaque
Politique. Guerre. Terrorisme. Ce ne sont pas des mots qu'on associerait à Code Lyoko. Et pourtant, cette fiction parvient à mixer les deux dans une atmosphère lourde et noire qui s'étend petit à petit, sans qu'on s'en rende compte. D'ici la fin, vous aurez oublié comment vous en êtes arrivé là.



Overpowered par Nelbsia
Vous voulez a contrario une suite dans l'ambiance du dessin animé? Qui respire l'action virtuelle et le quotidien coloré? Et qui soit illustrée dans le style du DA? Lisez Overpowered. Une saison 5 haute en couleurs et très puissante!



Un nouvel ennemi par Kinshii
A la rentrée,les héros découvrent dans des circonstances agitées que le supercalculateur a été rallumé. Le combat qu'ils pensaient avoir définitivement remporté va devoir reprendre. Pourtant, les choses ont changé. Sur Lyokô, ils se trouvent face à un adversaire inconnu, et la façon dont l'avatar de ce dernier est parvenu sur le monde virtuel demeure un mystère.



Supernova par Léana
Commençant juste avant que l'épisode 95 ne se termine, ce texte se projette dans la situation suivante : Et si, lorsque les Lyoko-guerriers avaient enfin décidé d'éteindre le Supercalculateur, ils ne l'avaient tout simplement pas pu ?
 

Commentaires des membres
 
Note :
0
Commentaire de TAFFOREAU - Posté le 01-04-2013 à 10:35

TROP TROP TROP TROP BIEN(spin) PS YUMI C'EST PAS UN GAGUE :lol:

Note :
17
Commentaire de bastrouille6915 - Posté le 05-01-2013 à 21:24

Bon épisode et bon résumé de la création de la série 8-)

Note :
19
Commentaire de William_fan - Posté le 22-07-2011 à 10:48

Moi j'ai bien aimé cet épisode ! Quelle cruche cette Sissi... De l'avanture, j'adore ça ! J'adore Yumi elle est trop forte (love) VIVE CODE LYOKO ET YUMI !!!!!!!!!!!

[ Voir tous les commentaires (112) / Ajouter un commentaire ]