Afficher :
Ordre :










Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Guide des épisodes
 
 
http://download.codelyoko.fr/rub/guideep/82_mini.jpg
#82 - Mémoire blanche (Saison 4)
Scénario & Synopsis : Bruno Regeste
Première diffusion en France le 31 août 2007 (France 3)
Première diffusion aux USA le 29 septembre 2007 (Cartoon Network)

[Résumé officiel] [Résumé détaillé] [Mémo] [Anecdotes] [Citations] [Script] [Galerie] [Communauté] [Commentaires des membres] [LyokoStats]
 
 

Résumé officiel
 
Pour les fêtes de fin d’année, tous les Lyoko-guerriers sont contraints de rentrer dans leurs familles respectives… à l’exception d’Aelita, pour qui l’évocation de son passé reste douloureuse, et qui a décidé de rester au collège/lycée pour surveiller XANA. Mais alors qu’Aelita est seule dans sa chambre, elle reçoit un appel de son père : celui-ci a recréé l’ancien chalet familial dans une « bulle virtuelle » sur Lyoko, afin de passer la soirée avec sa fille…
 

Résumé détaillé
 
C’est en flash-back que débute l’épisode. Aelita se rappelle de la scène d’hiver enneigée où Aelita jouait dehors. De nouveaux souvenirs nous sont dévoilés. Le loup revient hanté Aelita, puis dans un crissement de pneus, deux hommes en noirs apparaissent. La mère d’Aelita disparaît ensuite dans les ténèbres, sous les larmes d’Aelita… Celle-ci se réveille dans son lit, près de Monsieur Pück et sèche une larme.

Plus tard, Aelita parle à ses amis de ses cauchemars, mais elle insiste pour que ceux-ci ne s’inquiètent pas : Elle a pris l’habitude. Les héros, eux, sont sur le point de quitter Kadic pour aller passer les fêtes en famille. Jérémie lui propose de rester avec elle, mais elle décline l’invitation : Elle restera a Kadic et ses amis passeront les fêtes en famille !
Ulrich s’en va, peu joyeux avec ses parents. Jérémie est emmené par son père, qui remarque Aelita. Odd, lui, part en direction de l’aéroport. Yumi propose à Aelita de passer les fêtes chez elle, pourtant, elle renonce face à la détermination de son amie pour ne pas déranger et s’en va chez elle !

De retour dans sa chambre, Aelita se penche sur M. Pück et se rappelle le jour où elle l’avait reçu… Elle a le cœur serré en pensant à son père ! Son ordinateur s’allume alors et une conversation s’ouvre avec son père ! Stupéfaite celle-ci lit le message. Franz lui demande de venir sur Lyoko, où il l’attend ! La conversation et l’ordinateur se bloquent alors. Aelita est un peu dubitative mais prend la direction de l’usine. Arrivée sur place une autre conversation est ouverte : Franz lui donne des coordonnées de virtualisation, en avertissant sa fille qu’ils n’ont que peu de temps. « A toute suite, Mon Trésor » est le dernier message qui s’affiche. La même phrase qu’Aelita avait dite à Aelita avant leur virtualisation ! Elle descend à la salle des scanners. Sur la Banquise, Aelita atterrit et distingue une bulle virtuelle : Un « Canal Fantôme ».

Sur Terre, Yumi n’arrive plus à joindre Aelita ! Elle prévient Jérémie. Celui-ci essaie d’improviser une excuse à son père, et l’homme avisé comprend bien qu’il veut retourner à Kadic pour Aelita, il fait demi-tour ! Yumi s’éclipse à son tour de chez elle. Ulrich est ravi de quitter la voiture où il n’émanait que des reproches de son père et son énervement causé par les embouteillages. Il laisse ses deux parents coincés dans les bouchons et gagnent Kadic à pied, comme Odd qui file de l’aéroport en vitesse, prévenant ses sœurs par téléphone.

Yumi et Jérémie arrive les premiers à Kadic. Yumi découvre le message laissé par Franz sur son ordi et file à l’usine avec Jérémie.

Aelita pénètre dans la bulle. Elle se retrouve le jour cette après-midi enneigée et ensoleillée. Elle entre dans le chalet de bois et découvre son père au piano. Les deux s’enlacent, heureux de se retrouver.
Aelita demande comment il a pu faire ça. Franz explique qu’il se cachait dans le réseau a cause de XANA mais qu’il avait besoin de lui parler et qu’il a créé cette bulle à cet effet. Aelita est heureuse que tout soit comme dans ses souvenirs. Ils parlent alors de leur lutte contre XANA. Franz révèle qu’il ne pourra se rematérialiser qu’une fois son ennemi vaincu, mais que les héros peuvent d’abord sauver William. Aelita mentionne alors le Skidbladnir et Franz déclare que c’est un nom curieux. Aelita lui rappelle alors que c’est un nom issu d’une histoire que lui-même lui lisait quand elle était jeune. Le doute s’empare alors d’Aelita. Est-ce vraiment son père ?

Yumi est virtualisée et s’approche de la bulle. Des Tarentules interviennent alors pour lui priver l’entrée.

Aelita est à présent sur ses gardes. Elle piège son père en lui demandant pourquoi, lui, si perfectionniste, n’a pas recréé sa mère dans la bulle. Hopper ne trouve rien à répondre. Aelita ordonne à son faux père de ne pas bouger et tâche de s’enfuir dans la maison. Elle ouvre une porte et tombe sur William !
Au moment où Ulrich et Odd sont virtualisés à leur tour et s’attaquent aux Tarentules, Aelita échappe à William et s’enfuit dans la bulle, poursuivie par William et son père qui s’est changé en loup. Elle détruit alors la bulle à l’aide de son pouvoir de synthétisation.

Elle se retrouve face à William, sous forme virtuelle et un Block et dois fuir ! Les Tarentules étant vaincue, Jérémie programme les véhicules pour permettre à Ulrich, Odd et Yumi de lui venir en aide. Celle-ci est hélas dévirtualisée par un nouveau Block !

Aelita s’est retrouvée acculée au bord du vide numérique. William esquive sans peine ces champs de force et envoie sa Manta retenir Odd et Ulrich en plus du Block ! Aelita déploie ses ailes, sans succès, vu que le Block à côté de William la fait tomber d’un puissant tir ! William lui envoie ses fumées et la plonge dans la Mer numérique !
Furieux, Ulrich charge William avec rage, tandis qu’Odd se prend la Manta ! William ne s’implique pas dans le combat. Il semble attendre quelque chose.
Jérémie reçoit alors un signal : De la Mer numérique, une grosse sphère lumineuse émerge et se rapproche des plates formes en même temps que William hurle un puissant « Victoire » !
Ses deux Blocks se mettent aussitôt à canarder la sphère ! Jérémie donne l’ordre de la protéger, cette sphère est un allié : Il s’agit de Franz Hopper !

Celui-ci dépose Aelita, sauve, sur le sol de la Banquise et tente de retourner dans l’océan numérique. Les monstres ne le voient pas de cet œil ! Ils tirent à répétition sur la sphère ! Odd détruit un des Blocks puis retourne affronter la Manta noire. Ulrich poursuit son combat contre William ! Allongée sur le sol, Aelita se réveille et identifie son père.
Jérémie grince des dents, la sphère a perdu énormément d’énergie !

Odd détruit la Manta noire au même moment que William qui dévirtualise Ulrich d’un puissant revers de sabre ! Le XANA-guerrier envoie alors une salve d’énergie qui renvoie violement Odd dans les scanners. En Supersmoke, il fonce vers Hopper. Aelita se fait gelée la jambe par le dernier Block en tentant de protéger son père ! Elle assène cependant un champ de force à William, permettant son père de plonger à l’abri dans le Réseau. Rageur, William la dévirtualise et pousse un puissant cri de déception !

De retour sur Terre, les héros font le point sur ce qu’ils ont appris ! Franz Hopper s’était volontairement échappé de Lyoko pour se cacher de XANA. L'I.A voulait donc jeter Aelita dans la Mer numérique car il savait que c’était le meilleur moyen de repérer le père qui volerait au secours de sa fille aimée !

De retour à Kadic, les héros se donnent leur cadeau ! Il annonce ensuite à Aelita qu’elle est invitée chez lui pour les fêtes. Aelita est heureuse, tout en pensant à son père… Quand il l’a sortie de la Mer numérique, elle a senti sa chaleur, comme si elle s’était trouvée dans ses bras !
 

Mémo
 
- Attaque : Aucune
- Territoires visités : Banquise
- Virtualisations : Aelita ; Yumi ; Ulrich/Odd
- Ennemis rencontrés : Tarentules (2) ; Blocks (2) ; Manta noire ; William

- Franz Hopper réapparaît enfin en sortant du Réseau pour sauver Aelita d'une chute dans la Mer numérique. C'était l'objectif de XANA qui voulait faire sortir son créateur de la Mer numérique pour le détruire.
- Nouveau flash back d'Aelita qui vient confirmer que les hommes en noir sont responsables de la disparition d'Anthéa, la mère d'Aelita.
 

Anecdotes
 

Sur les personnages

- Première mention des soeurs d'Odd nommés : Adèle, Pauline, Elisabeth, Marie et Louise, la plus jeune des 5 a l'âge de Yumi.
- Deuxième fois qu'Aelita se fait geler par un Block.
- Jérémie a parlé d'Aelita à son père, il l'a trouve très jolie, il l'invite à passer les vacances chez lui.
- Le voeu le plus cher d'Aelita est de revoir sa mère.

Sur les erreurs

- La lannière du sac de l'épaule d'Odd disparait durant 3 plans.
- La lannière du sac d'Ulrich disparait de son épaule lorsqu'il parle de ses parents.
- Lorsqu'Ulrich reçoit un appel de Jérémie, ce n'est pas son portable que l'on voit mais celui d'Odd.
- Le sac de Yumi disparait de son dos durant un plan lorsqu'elle propose à Aelita de venir chez elle.
- Le micro de l'usine disparait de l'oreille gauche de Jérémie en disant qu'Aelita est dans une bulle virtuelle alors qu'il l'avait mit au plan prcédent.
- Durant un plan dans la voiture des parents d'Ulrich, la ceinture de celui-ci disparait sans qu'il l'ait retiré et juste avant de quitter la voiture, la ceinture devient noire alors qu'elle était bleue.
- Lors d'un des flash-back d'Aelita, on la voit le jour où elle et son père ont du se virtualiser : elle porte ses vêtements de la saison 4 alors qu'elle ne les avait pas à l'époque et Franz lui a sa blouse de scientifique alors qu'il ne l'avait pas dans les flash-back des épisodes 52 « Réminiscence » et 57 « Aelita ».

Sur la série

- Titre anglais : "Distant Memory"

- Nouveaux extraits des souvenirs d’Aelita dans la continuation des épisodes 52 et 57.
- Première fois que l'on voit les yeux de Franz Hopper.
- Cinquième épisode commençant par un rêve d'Aelita.
- Dernière apparition des parents d'Ulrich, du père de Jérémie
- Nouvelle apparition du marchand de journaux de l'épisode 35 « Les jeux sont faits », du photographe de l'épisode 34 « Chainon manquant » ainsi que des flics de l'épisode 3 « Vacances dans la brume ».
- On remarque que la voix de Franz n'est pas tout à fait la même que d'habitude, sans doute à cause d'un changement de doubleur.
- La voiture du père de Jérémie est la même que celle ayant servit pour la journée du code de la route dans l'épisode 39 « Mauvaise conduite ».


- Ulrich : "Au Japon, on ouvre jamais le cadeau en face de la personne qui vous l'a offert"
Allusion à l'épisode 78 « Expérience » où Yumi en avait fait mention.
- Yumi : "Est-c'que j'te parle de Milly Solovief moi ?"
Allusion à l'épisode 77 « Torpilles virtuelles » où Hiroki voulait aborder Milly.
- Aelita fait allusion au livre sur les vikings quand elle était enfant et que lui lisait son père (vu l'épisode 70 « Skidbladnir »).
- Cet épisode présente des similitudes avec de nombreux autres.
La bulle virtuelle est similaire à celle de l'épisode 24 « Canal fantôme » et est détruite de la même manière.
XANA attire Aelita sur Lyoko en usant de ses souvenirs comme dans l'épisode 46 « Empreintes »
- Allusion également à l'épisode 65 « Dernier round » où M. Stern était venu à Kadic pour avoir une discussion avec Ulrich au sujet de sa scolarité. Cet entretien est mentionné par M. Stern.

- On assiste à la réapparition en figuration de nombreux personnages : Le psy de l'épisode 11 « Enragés » qui conduit la voiture suivant de près celles des Stern, le bus de l'épisode 4 « Carnet de bord », le livreur de l'épisode 32 « Saint Valentin » qui conduit le camion se trouvant à droite de la voiture des Stern.
A l'aéroport, on revoit le marchand de journaux de l'épisode 35 « Les jeux sont faits », le photographe de l'épisode 34 « Chainon manquant » ainsi que les flics de l'épisode 3 « Vacances dans la brume ».

Sur les allusions

- Ulrich : "T'as remporté l'Oscar de la bonne humeur"
Les Oscars sont un prix récompensant chaque année les meilleurs films et professionnels du cinéma.

- La voiture des parents d'Ulrich est probablement inspirée d'une Peugeot 406.

 

Citations
 
Yumi : Quoi ? tu fais toujours des cauch'mards la nuit ?
Aelita : Ben oui, ça m'arrive encore de temps en temps, ce sont toujours les mêmes, mais t'inquiète pas Jérémie chui habituée !
Jérémie : Hein ? non c'est pas pour tes cauch'mards que j'inquiète !
Aelita : J't'ai déjà dis qu'il n'y avait pas d'problème Yumi passe les fêtes chez elle et moi j'reste au collège pour surveiller XANA, tu peux partir tranquille !
Jérémie : Attends XANA j'm'en fiche, j'ai juste pas envie de t'laisser toute seule, j'vais dire à mon père que j'reste et que...
Aelita (l'interrompant) : PAS question, il faut que vous passiez les fêtes en famille c'est important, moi c'est, c'est pas pareil !
Yumi (la regardant) : Mmhh !
Ulrich : Pendant les fêtes mon père est comme un ours assit sur une planche à clous du coup ma mère est hystérique, j'préférais rester au collège !
Odd : Moi c'est pareil je supporte plus mes soeurs, l'année dernière pour me faire un farce elles m'ont enfermés toute une nuit dans les toilettes !
Yumi : Quoi ? Elles sont pires que mon p'tit frère, j'croyais qu'elles étaient plus vieilles que toi ?
Odd : Ben ouais la plus jeune elle a à peu près ton âge, tu vois l'problème !
Aelita : Tiens, Ulrich c'est pas ton carrosse là-bas ?

Ulrich (voyant ses parents) : Super que l'spectacle commence, bon ben salut les amis !
Odd (tapant la main d'Ulrich) : Bon ben prends des forces !
Jérémie : A plus !
Yumi : Ca n'va pas être si long !
Aelita : Profite-en bien !

Odd : Ah à propos d'Kiwi surtout qu'il ne mange pas d'fromage ça lui donne des gazs, et ça c'est pire que tes champs d'forces !
Aelita : Compris !

M. Stern : Je vois qu'tu traines encore avec cette bande de bon à rien !
Ulrich : J'vois qu't'as encore reçu l'Oscar de la bonne humeur !
Mme Stern : Ulrich !

Michel : La jeune fille avec les ch'veux roses c'est bien Aelita, celle dont tu m'as déjà parlé, elle est très jolie, on dirait qu'elle tient beaucoup à toi !

(Flash-back d'Aelita)

Aelita : Oh il est trop mignon, j'l'adore comment on va l'app'ler ?
Franz : Eh pourquoi pas monsieur Pück hein, c'est un joli nom pour un lutin !
Anthéa : Il te plait ?
Aelita : Merci maman !

(Fin des flashs-back)

M. Stern : Comme toujours tu m'déçois énormément Ulrich, après la conversation qu'on a eu le mois dernier je pensais que tu f'rais un effort, au lieu d'ça tes résultats sont toujours aussi mauvais et ne parlons pas de tes absences répétés et injustifiés !
Ulrich (rigolant)!
M. Stern : Et ça t'fais rire en plus !

Mme Ishiyama : Yumi, tu peux venir m'aider s'il te plait ?
Yumi : Deux s'condes j'appelle une copine !
Mme Ishiyama : Tu l'appel'ras après, d'abord tu m'aides parc'que sinon avec tout c'travail je n'aurais jamais fini pour la fête !
Yumi : Mais maman c'est dans une semaine !
Mme Ishiyama : Précisement et comme ce n'est pas ton père qui m'aid'ra, il reste peu de temps !
M. Ishiyama : Hein ? qu'est-c'que j'ai encore fais ?
Yumi : Ooohhhrrr mmhhhrrrr !

Aelita : Papa ?
Faux Franz : Aelita, on a temps d'chose à s'raconter et on a si peu de temps !
Aelita : J'te croyais perdu dans l'réseau !
Faux Franz : Perdu non, quand XANA a détruit Lyoko j'ai dû m'enfuir, j'ai des informations à te donner mais avant, j'avais très envie de te serrer dans mes bras !

Yumi : Allez Aelita, répond !
Hiroki : Oha !
Yumi (effrayé) : Qu'est-c'que tu fais là fiche-le camps !
Hiroki : T'appelles Ulrich ?
Yumi : De quoi j'me méle ? est-c'que j'te parle de Milly Solovieff moi ?
Hiroki : Mmmrrrrrraaarrr !

Yumi : Allo Jérémie !
Jérémie : Depuis combien d'temps ? Elle n'a peut-être plus d'batt'rie à son téléphone, bon tu peux aller voir s'il te plait ? ok tiens-moi au courant !

Michel : Moi aussi j'ai été amoureux !
Jérémie : Ah oui, de qui ?
Michel : Eh bien, de ta mère !

M. Stern : Ahhh ça n'avance toujours pas !
Mme Stern : Ne t'énerve pas mon chéri ça ne nous fera pas avancer plus vite !

Yumi : Aelita ! (lisant ce qui est affiché sur l'ordinateur) Je t'attends sur Lyoko !

Faux Franz : Non tant que XANA ne s'ra pas vaincus je ne pourrais pas me rematérialiser, par-contre vous avez la possibilité de libérer votre ami, comment s'appelle-t-il ?
Aelita : William !

Yumi : Vite Jérémie, Aelita s'est virtualisé toute seule !
Jérémie : Quoi ? mais pourquoi elle a fait ça ?
Yumi : Son père lui a d'mandé !

Aelita : C'est vrai tout y est, il manque juste un détail !
Faux Franz : Ah oui, lequel ?
Aelita : Maman !
Faux Franz : Ta mère ? Mais elle a... disparu tu l'sais bien !
Aelita : Mais mon voeu le plus cher aurait été d'la revoir et ça tu l'sais, tu l'as toujours su, comme tu es perfectionniste tu n'aurais pas hésité à la recréer dans ta bulle virtuelle hahaha, et si tu avais vraiment été mon père !
Faux Franz : Aelita !
Aelita : N'approche pas XANA !
William/XANA : Bonjour Aelita !

Yumi : Et si c'était vraiment Hopper qui était entré en contact avec elle !
Jérémie : XANA nous a déjà fait l'coup, je n'crois pas qu'Hopper ferait courir autant d'risque à sa fille !
Yumi : Ouais tu as sans doute raison !

William/XANA : Tu ne peux pas m'échapper, cette bulle est une prison tu l'sais bien !

Yumi : Content d'vous r'voir, alors ces vacances ?
Ulrich : Courte mais ça fait du bien d'rentrer, où est Aelita ?
Yumi: Quelque part dans cette espèce de bulle !

William/XANA : VICTOIIIIIIIIIRE ! Feu !

Yumi : On dirait qu'il vient de déposer quelque chose !
Jérémie : Oui, c'est Aelita !

Jérémie : Hopper est en train de s'affaiblir, occupez-vous d'ce Block bon sang !
Odd : On fait s'qu'on peut Einstein !

William/XANA : NNNNNOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNN !

Jérémie : Lorsque Lyoko a été détruit Hopper n'a pas été dispersé dans l'réseau, il s'est enfui !
Yumi : Attends, tu veux dire qu'il a fait exprés de disparaitre ?
Jérémie: Exactement pour échapper à XANA, c'est pour ça que notre vieil enn'mi cherche à emmn'er Aelita dans la mer numérique depuis tout c'temps, il sait que c'est la seule chose qui fera sortir Franz Hopper de sa tannière !
Ulrich : Ouais pour pouvoir le détruire !
Aelita : Tant qu'mon père est vivant, il représente encore un risque pour XANA !
Jérémie : Et ça XANA le sait !

Ulrich : Ben non, au Japon on ouvre jamais l'cadeau en présence de celui qui vous l'a offert !

Jérémie : A quoi tu penses ?
Aelita : A mon père, quand il m'a sauvé même sous une forme numérique, j'ai senti sa présence comme s'il me serrait dans ses bras !
 

Galerie
 



> Accéder à la galerie de cet épisode !
 

Script
 
Script indisponible pour cet épisode.
 

LyokoStats
 
Voir les LyokoStats de cet épisode !
 

Communauté
 

Tu as un bon niveau de rédaction, un point de vue argumenté et tu veux rédiger toi aussi une critique ? Rends-toi sur ce sujet sur le forum de CodeLyoko.Fr, lis les indications du premier post et lance toi !



Kender - 18,5/20

Clique ici pour lire sa critique.





Je suis l'Alpha et l'Omega par Shaka
La naissance d'un enfant est supposée être un évènement joyeux. Pourtant, Jérémie et Aelita ne sont pas de cet avis. Face au drame et à ses interrogations, le premier succombe à la tentation et replonge dans les annales du journal de Franz Hopper... et tirera ainsi le voile qui recouvrait de bien sinistres mystères.
 

Commentaires des membres
 
Note :
0
Commentaire de TAFFOREAU - Posté le 01-04-2013 à 10:35

TROP TROP TROP TROP BIEN(spin) PS YUMI C'EST PAS UN GAGUE :lol:

Note :
17
Commentaire de bastrouille6915 - Posté le 05-01-2013 à 21:24

Bon épisode et bon résumé de la création de la série 8-)

Note :
19
Commentaire de William_fan - Posté le 22-07-2011 à 10:48

Moi j'ai bien aimé cet épisode ! Quelle cruche cette Sissi... De l'avanture, j'adore ça ! J'adore Yumi elle est trop forte (love) VIVE CODE LYOKO ET YUMI !!!!!!!!!!!

[ Voir tous les commentaires (112) / Ajouter un commentaire ]