Afficher :
Ordre :










Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Guide des épisodes
 
 
http://download.codelyoko.fr/rub/guideep/73.jpg
#73 - Réplika (Saison 4)
Scénario : Bruno Merle - Synopsis : Jean-Rémi François
Première diffusion en France le 21 août 2007 (France 3)
Première diffusion aux USA le 24 juillet 2007 (Cartoon Network)

[Résumé officiel] [Résumé détaillé] [Mémo] [Anecdotes] [Citations] [Script] [Galerie] [Communauté] [Commentaires des membres] [LyokoStats]
 
 

Résumé officiel
 
Les Lyoko-guerriers repartent en mission dans la Mer numérique. Cette fois, c’est pour explorer un nouveau monde virtuel, que XANA semble avoir créé sur le modèle de Lyoko. Tout irait pour le mieux si Odd et Aelita ne se disputaient pas constamment (chacun rendant l’autre responsable d’une punition de M. Delmas) et si Hervé et Nicolas n’avaient pas surpris par hasard nos héros se rendant à l’usine…
 

Résumé détaillé
 
De nombreux faits et allusions de cet épisode sont en lien avec ceux du n°71 « Premier voyage »… Pour une meilleure compréhension, il est préférable d’avoir vu ou bien lu ce dernier auparavant.

Il fait nuit sur Kadic, pourtant une lumière brille encore à la fenêtre d'un des dortoirs. Ce n'est pas chez Jérémie pour une fois, mais chez Odd, profondément impliqué sur sa Game Boy Advance SP dans une partie de Galactic Battle. Ulrich se réveille bougon, distrait Odd qui perd au niveau Ultime. Déterminé, il recommence, tandis qu'Ulrich s’effondre désespéré !

Le matin, les héros sont en tenues de sport et vont réveiller Odd. Impossible de se lever pour le Game-Boyeur fou, il reste écroulé sur son lit et confie à Aelita la délicate tâche de trouver une excuse à fournir à Jim.

Jim fait l'appel, quand il nomme Della Robbia, Aelita lui explique que, souffrant, il s'est rendu à l'infirmerie. Jim n'y voit aucun inconvénient, et pendant que Nicolas se fait rabrouer par Noémie à qui il a proposer "Une expérience troublante et merveilleuse au clair de Lune", le pion finit l'appel et s'élance dans une démonstration de saut en longueur. Rebondissant sur le tapis de réception, il s'échoue à côté sous les rires railleurs des élèves. Blessé aux reins par ce qu'il nomme "Les risques du métier", il se rend à l'infirmerie et découvre la supercherie : Odd ne s'y est jamais rendu.

Odd, en effet, dort toujours. Il est réveillé, de façon assez brutal pour son esprit ralenti, par Jim et le proviseur. Il se retrouve dans le bureau de M. Delmas avec Aelita. Les deux jeunes écopent de 4 heures de colle.
En sortant, Odd ose reprocher à Aelita d'avoir trouvé une excuse peu convaincante. Aelita réagit assez mal, traitant à juste titre Odd d'égoïste. Nicolas vient alors proposer à Aelita une fameuse "expérience troublante et merveilleuse au clair de Lune". Odd se moque de Nicolas, néanmoins, Aelita saisit l'occasion et feint d'être emballée par cette proposition. Elle rabroue Odd un bon coup et s'éloigne de lui.

Au self, l'ambiance est électrique. Une guerre froide bat son plein entre Odd et Aelita. Les 3 autres amis sont au dessus de tout ça et conviennent que, pour ne pas laisser plus d'avance à XANA, ils partiraient cette nuit en mission pour explorer le Réplika qu'ils avaient croisé lors de leur premier voyage à bord du Skid !
Odd et Aelita, eux, continuent leur querelle et la jeune fille prend le temps de se décommander auprès de Nicolas... Révisions, ment-elle !
Nicolas va alors proposer son expérience à Hervé qui accepte !

Le jeune acnéique va cependant déchanter en réalisant que Nicolas l'entraîne dans une partie de pêche au brochet nocturne. Ironie du sort, les deux compères jettent l'hameçon à l'eau à côté de l'usine. Quand les héros s'introduisent furtivement dans l'usine, Hervé et Nicolas entendent Odd et Aelita s'envoyer des amabilités... Ils décident donc de pénétrer dans l'usine pour tirer ça au clair.
Ils trouvent l'endroit lugubre, mais s'y aventurent quand même. Hervé panique de vertige en descendant à la corde et oblige Nicolas à monter l'aider.

Durant cette perte de temps, les Lyoko-guerriers pénètrent dans leur sous-marin, plongent dans le réseau et empruntent un tunnel numérique jusqu'au Réplika. Jérémie et Aelita forcent l'entrée, celle-ci s'ouvre.

Les deux acolytes de Sissi sont à présent dans l'usine. Hervé refuse d'activer le monte-charge, craignant de voir l'usine lui tomber sur la tête. Les deux adolescents se rendent donc dans la salle des machines où Nicolas repère l'ouverture en direction du labo... Faisant un barroufe d'Enfer, ils s'approchent de l'échelle qui mène à cette entrée, persuadé de s'approcher de la découverte du siècle concernant Aelita et Odd.

Des découvertes, les Lyoko-guerriers en font... Le Réplika est une sorte de mini-Lyoko. Il ne contient qu'un seul Territoire sur toute son étendue : La Forêt.
Il faut partir en exploration. Ulrich et Yumi, plus que las des querelles et des pics que se lancent l'homme-chat et la princesse de Lyoko, ils partent tous les deux en exploration sur l'Overwing et l'Overbike.
Aussitôt qu'ils sont partis, deux Mégatanks arrivent et prennent Aelita et Odd par surprise. Prévenus par Jérémie, les guerriers du monde virtuels esquivent les puissants tirs, cependant le Skidbladnir est touché. Jérémie n'a pas le choix, il détourne de l'énergie du Supercalculateur pour renforcer les boucliers.
Sur Terre, le génie réalise tout de suite après qu'un deuxième souci se dessine : Il voit Hervé et Nicolas sur les caméras de surveillance. Par malchance, le Supercalculateur, privé d'une partie de son énergie, est dans l'impossibilité de lancer une Retour dans le temps. Le génie doit donc improviser. Il part par le monte-charge, fait du bruit dans la salle des machines pour attirer l'attention d'Hervé et Nicolas.
La manoeuvre réussit, ceux-ci s'éloignent du labo et partent à la poursuite de Jérémie. Dans la pénombre et de loin, Nicolas le prend pour Jérémie.

Sur Lyoko, Aelita utilise son don de synthétisation pour lever une puissante barrière bouclier. Odd la félicite d'une telle protection, dans la lutte, les querelles semblent se dissipés.
Loin dans le Réplika, prévenu par Jérémie peu avant son départ du labo, Ulrich et Yumi font demi-tour pour retourner protéger le Skid !
Leur présence va se révéler indispensable, arrivant à toute allure sous forme de Supersmoke, William apparait devant la barrière. Aidant les Mégatank, sa puissante lame fait exploser le mur dresser par Aelita.

Celle-ci ne se démonte pas pour autant. Tandis qu'Odd envoie une flèche laser dans l'épaule de William, Aelita dévirtualise un Mégatank.
Petit souci : la réserve de flèche d'Odd est épuisée et personne n'est au labo pour lui en reprogrammer. L'homme-chat évitera avec difficulté l'assaut de William. Un coup d'épée l'atteindra pourtant et le jettera au bord de la Mer numérique. William finira donc de l'y envoyer d'un violent coup de pied.
Aelita, prisonnière de son combat contre le deuxième Mégatank aura seulement le temps d'envoyer un champ de force pour le dévirtualiser.

Dans l'usine, Jérémie ne cesse de jouer au chat et à la souris avec Nicolas et Hervé. Il parvient à leur fausser compagnie grâce aux maladresse d'Hervé qui tombe dans les égouts. Il court, gagne le labo et bloque le monte-charge. Nicolas se montre cependant étonnamment pugnace. Il attend devant l'ascenseur que les rats daignent sortir du terrier.

Aelita est seule sur Lyoko... William s'approche, l'air mauvais et épaulé de son Mégatank. Il esquive sans mal un champ de force d'Aelita. Il tend alors la main vers le jeune fille, mais ne reçoit qu'un puissant éventail qui le blesse. Yumi est arrivée. Ulrich la suit et envoie son Overbike pousser le Mégatank dans la mer numérique.
Seul face à trois Lyoko-guerriers en colère, le XANA-guerrier capitule et s'enfuit sous forme de Supersmoke.

Reste à s'occuper d'Hervé et Nicolas. Odd, mis au courant qu'il était recherché par les deux olibrius, dit avoir une idée. Il lui faut Aelita : Ulrich la dévirtualise.
Pendant que les deux derniers Lyoko-guerriers rentrent à bord du Skid, guidés par Jérémie, Odd expose son plan dans la salle des scanners à Aelita. Celle-ci lui demande comment il ose lui demander ça après leur dispute, mais finit par accepter.
Nicolas crie victoire quand le monte-charge remonte. Le volet métallique s'ouvre pourtant sur Odd... ... En train d'embrasser (faisant semblant) tendrement Aelita.
Stupéfaits et certains d'avoir tiré l'affaire au clair, Nicolas et son acolyte s'éclipsent rapidement...

De retour au labo, le groupe trouve un Jérémie bougon. Celui-ci dit être inquiet pour ces histoires de Réplikas et soupçonnent XANA d'en avoir créé d'autres. Odd lui a une tout autre analyse : Jérémie a découvert les mauvais penchants de l'ouverture d'esprit ... Puis il éclate de rire avec Aelita.

Le lendemain matin, à Kadic, Hervé annonce le potin du siècle à Sissi : Odd et Aelita sortent ensemble. Sissi n'est pas convaincue. A ce moment là, Odd et Aelita passent devant elle et mettent en scène une querelle pour dissiper les ragots.
Sur la fin de l'épisode Odd taquine Aelita et lui fait remarquer à quel point elle est susceptible... L'épisode se termine sur un éclat de rire des deux amis.
 

Mémo
 
- Attaque : Aucune
- Territoires visités : 5ème Territoire ; Mer numérique ; Réplika Forêt
- Virtualisations : Yumi/Ulrich/Odd/Aelita
- Ennemis rencontrés : Mégatank (2) ; William

- Première exploration d'un Réplika. Ce sont des mondes virtuels à l'image de Lyoko, mais ils ne contiennent qu'un unique Territoire. On y croise les monstres habituels et William y rode également.
- Découverte du Réplika Forêt.
- Découverte des systèmes clefs numériques et du système de débarquement du Skid.
- Découverte et première utilisation des Hubbs : Tunnels du Réseau où le Skid peut voyager à grande vitesse.
 

Anecdotes
 

Sur les personnages

- Querelle puis (soi-disant) baiser forcé entre Aelita et Odd au cours de cet épisode.
- Première fois que Yumi prend les commandes du Skid.
- Première fois que William bat en retraite contre les héros.
- Première fois qu'Odd se retrouve à court de flèche laser sans que Jérémie le recharge.

- Nicolas aime la pêche au brochet, au clair de Lune. Il qualifie cela d'"expérience troublante et merveilleuse".

Sur les erreurs

- Habituellement, lorsqu'un Megatank tombe dans la mer numérique, sa destruction est accompagné d'un grand halo de lumière s'élevant vers le ciel. Dans cet épisode, lorsqu'Ulrich en propulse un par le fond à l'aide de son Overbike, rien ne se passe.
- Dans cet épisode, Odd et Aelita s'embrassent pour faire croire à Hervé et Nicolas qu'ils sortent ensemble. Mais pour tous les élèves du collège Odd et Aelita sont prétendument cousins.

Sur la série

- Titre anglais : Réplika

- Cet épisode est dans la continuité de l'épisode 71 « Premier voyage » au cours duquel les héros avaient découvert le Réplika sans y pénétrer.
- Jérémie peut détourner de l'énergie du Supercalculateur pour protéger le Skid.
- Dernière apparition de Yolande.
- Le code d'accès au Réplika Forêt est le 43155.

- Nouvelle allusion à Galactic Battle par Odd (précédentes allusions dans les épisodes 65 « Dernier round » et 71 « Premier voyage »).

Sur les allusions

- M. Delmas : "Sans la moindre vergogne, vous avez foulé au pied le pacte social qui différencie l’homme de l’animal qu’il y a en chacun de nous"
Le pacte social est un terme de sociologie qui désigne l'ensemble des règles de société qui font de l'homme un être social différent de l'animal.


- Yumi : "C'est vraiment la guerre froide"
La guerre froide est un conflit d'influence composé de tensions entre deux puissances politiques. Dans le langage courant, cela désigne un conflit entre deux personnes qui n'apparaît pas formellement mais qui se fait sentir.

 

Citations
 
Odd (à lui-même) : Aah ! Méchante bouboule ! Ah sal’té d’vortex ! Z’allez voir, vous f’rez moins les malins quand j’vous aurais magraboliser l’trou noir !

Odd : Oh j’meurs de fatigue et à cause de toi faut qu’j’recommence tout l’tableau !
Ulrich : À quatre heure du mat’ ?!

Odd : Galactic Battle à épuisé toute mon énergie !
Ulrich : Euh je sais pas si Jim va se satisfaire de cette explication !
Odd : Aelita ?
Aelita : Hum ?
Odd : Tu trouv’ras une bonne excuse à… à filer à Jim…
Aelita : Moi ?! Mais qu’est-c’que j’vais lui dire ?!
Odd : Rrooon…

Nicolas : Salut, Noémie. Euh dis donc, ça te dirait ce soir de vivre une expérience troublante et merveilleuse au clair de lune ?
Noémie : Ça va pas la tête ?

Jim : Pour une fois j’vous épargnerais le discours comme quoi le saut en hauteur est largement à la hauteur de la longueur !

Yolande : Je vous l’avais dis, Jim, à force de faire le vieux singe vous finirez pas faire la grimace.

Jim : Tiens, Della Robbia est déjà parti ?
Yolande : Mais… mais il n’est jamais arrivé…

Odd : Rroon… alors c’était quoi l’discours ridicule de G.I Jim, aujourd’hui ? Ça, ça m’embête de l’avoir raté, à chaque fois ça m’fais mourir de rire…
M. Delmas : Et bien v’nez donc rire un peu avec nous dans mon bureau !
Odd : Hein ? Oh mais non j’dors encore, ça c’est un vilain cauch’mar…
Jim : Nan nan, tu n’dors pas Della Robbia, mais tu as raison, c’est bien un cauch’mar !

M. Delmas : Déçu, déçu, déçu, déçu. Vous m’avez tous les deux profondément déçu !
Jim : Moi aussi j’suis déçu ! Vous m’avez prit pour un imbécile !
M. Delmas : Sans la moindre vergogne, vous avez foulé au pied le pacte social qui différencie l’homme de l’animal qu’il y a en chacun de nous. Bref, c’est quatre heures de colle pour chacun !
Jim : Quoi ? Seulement quatre ?
M. Delmas : Oui, et c’est parce que je suis bien trop…
Jim : … faible !
M. Delmas : … magnanime !

Aelita : Si t’étais un peu moins égoïste, tu penserais que moi aussi j’ai pris quatre heure de colle et pourquoi ? Parce que tu roupillais comme une grosse feignasse !!
Nicolas : Tiens, salut Aelita, euh dis donc, ça te dirait ce soir de vivre une expérience troublante et merveilleuse au clair de lune ?
Odd : Tiens manquait plus qu’l’autre endive pour nous raconter des salades !
Aelita : Oh, comme c’est gentil, Nicolas. Mais avec grand plaisir !
(Nicolas se met à rigoler bêtement (pléonasme ?))
Odd : T’y crois pas ? Tu vas quand même pas sortir avec ça !
Aelita : J’préfère sortir avec une endive que discuter avec une patate !
(Au self)
Ulrich : Très bonnes ces patates ! (Odd s’assied avec un grognement) Quoi qu’est-c’que j’ai dis ?!

Jérémie : Ce soir, si du moins ces deux là sont prêts à enterrer la hache de guerre !
Odd : Du moment qu’j’ai pas à parler à cette peste !
Aelita : OK pour moi, de toute façon j’ai rien à dire à cette patate d’enfant gâté !
Yumi : Ben ça promet…
Nicolas : Eeeh ! Aelita, ça tient toujours pour ce soir ?
Aelita : Oh… euh… ben… c’est-à-dire que… navrée mais j’ai un empêchement…
Nicolas : Euuooh…
Aelita : J’ai des tonnes de révisions à… euh… à réviser justement.
Nicolas : Ouais, j’me disais aussi que c’était trop vrai pour être beau… oh euh enfin… l’inverse.
(Le benêt va se rasseoir à sa table où Hervé lit un bouquin)
Nicolas : Euh dis donc, Hervé, ça te dirait ce soir de vivre une expérience troublante et merveilleuse au clair de lune ?

(La nuit, les deux amis sont assis au bord du fleuve…)
Hervé : C’est donc ça ton expérience troublante et merveilleuse ? Une ridicule partie d’pêche ?
Nicolas : Ouais ! Tu peux pas savoir c’que c’est troublant et merveilleux de flairer un bon gros brochet !
Hervé : C’est toi le gros brochet !
Nicolas : Chuuut ! Tu vas faire fuir les poissons !

Yumi : Odd, tu d’viens lourd là !
Odd : Merci, Yumi, j’vois qu’t’as choisi ton camp !
Ulrich : Oh, c’est bien, ça m’rappelle la maternelle !

Odd (à Ulrich): Ça t’fous pas les j’tons, toi, d’avoir une peste au volant ?

Aelita : Ulrich ? Tu peux demander à ton grand ami s’il sait toujours utiliser le Navskid, s’il te plait ?
Ulrich : Oh, ça va Aelita, t’as qu’à lui d’mander toi-même !
Odd : Bien répondu, Ulrich !

Hervé : C’est sinistre, ici… ooh… cet endroit me donne la chair de poule !
Nicolas : T’inquiète pas, j’suis là !
Hervé : Bah ouais, justement…
Nicolas : Eh mais qu’est-c’que tu fabriques ? Descend !
Hervé : Peux paas… j’ai le vertiiigee…
Nicolas : ça craint rien, y’a que quinze mètres de vide.
Hervé : Tais-toiii !

Hervé : Quand j’pense que j’vais mourir ici, sans jamais avoir déclaré à Sissi que j’l’aime…

Aelita : Aïe, il est fermé…
Odd : T’as qu’à sonner pour qu’on ouvre !
Aelita : Rotation.
Odd : Eh !
Yumi : Odd ?
Odd : Oui ?
Yumi et Ulrich en chœur : La ferme, Odd !

Hervé : À propos de c’que j’ai dit tout à l’heure au sujet d’Sissi, tu oublies, d’accord ?
Nicolas : D’accord, je s’rais muet comme un brochet.
Hervé : Une carpe… on dit muet comme une carpe

Hervé : Imagine un peu ! Le câble qui se rompt, le plancher vermoulu qui cède sous nos pieds, le moteur tout rouillé qui se bloque avec nous coincés à l’intérieur, les secours qui retrouvent nos squelettes rongés par euh…
Nicolas : Ça va, ça va, arrête, on va voir s’il y a un escalier !

Aelita : XANA a créé un autre Lyoko dans l’réseau ? Pour quoi faire ?
Jérémie : Ça, aucune idée. Mais c’est sûrement pas pour sauver l’humanité !

Odd : Tout ça pour un autre Territoire de la Forêt ? On a eu l’même à la maison.
Aelita : Vous pouvez rire à la blague d’Odd, s’il vous plait, j’ai peur qu’il nous pique une crise.

Jérémie : Bien, pour él’ver l’débat, il faudrait que deux d’entre vous partent en exploration tandis que les deux autres surveillent le Skid.
Odd : Moi ! J’vais avec Ulrich ! Ou Yumi !
Aelita : Pour une fois j’suis d’accord avec l’autre patate !
Yumi : Ça suffit, vous deux. Ulrich et moi on s’barre explorer l’Territoire. Ça nous f’ra des vacances.
Ulrich : Ouais. Et vous, vous vous embrouillez autant qu’vous voulez, mais sans nous !

Ulrich : Soyez sages !

Odd : N’empêche que t’aurais pu trouver une autre excuse !
Aelita : Et toi tu pourrais penser aux autres !

Aelita : Détourner l’énergie du Supercalculateur ? C’est pas trop risqué ?

Jérémie : On n’aura plus assez d’jus pour enclencher l’Retour dans le Passé mais comme XANA n’a pas attaqué dans l’monde réel, à priori, on n’en n’a pas besoin.

Hervé : Et si les voix c’était pas eux ?
Nicolas : Et qui veux-tu qu’ce soit ? Des fantômes ? Des loups-garous ? Des vampires assoiffés d’sang ?
Hervé : Il faut pas rire avec les spectres de la nuit !

Nicolas : Moi j’te dis qu’ils sont venus ici pour faire de l’espionnage industriel !
Hervé : Odd et Aelita ? De l’espionnage ? Dans une usine désaffectée ? Ah, n’importe quoi !
Nicolas : Alors ils font d’la magie noire !
Jérémie : J’ai un super problème à l’usine. Hervé et Nicolas sont sur le point de découvrir le Supercalculateur… et je n’peux pas lancer d’Retour Vers le Passé…

Odd : Oh oh… avec beau gosse ça risque de n’pas tenir longtemps…

Odd : Pas d’bol méchante bouboule, le garagiste est passé !

Ulrich : On n’insistera jamais assez sur les dangers d’la vitesse !

Odd : Si c’est Aelita et moi qu’ils cherchent, alors j’ai une idée pour se débarrasser d’eux mais pour ça, il faut qu’Aelita revienne ici illico presto et que toi tu ais… euh comment dire… euh l’esprit ouvert…
Jérémie : « L’esprit ouvert » ? Qu’est-c’que tu veux dire par là ?

Ulrich : Ça n’sera pas cette fois qu’tu gagneras William et tu l’sais.

Aelita : QUOI ? Après c’que tu m’as fait tu m’demande ÇA ?
Odd : Bah ouais ! Mais si t’as une meilleure idée…

(Le monte-charge remonte et Nicolas et Hervé se précipitent.)
Nicolas : Tu vois ? C’est les plus patients qui attrapent les plus gros brochets !
(Vue de Odd et Aelita dans l’ascenseur qui… (font s'emblant) s’embrassent…)
Odd : Salut, ça va comme vous voulez ?
(Nicolas fait signe à Hervé qu’ils s’en vont pendant que les deux autres éclatent de rire.)
Nicolas : C’était donc pour ça qu’ils s’cachaient dans l’usine…

Yumi : Y’a quelque chose qui cloche ? J’ai raflé la peinture du Skid ou quoi ?
Jérémie : Je suis juste soucieux à propos du Réplika. Si celui-ci existe, ça veut dire qu’il y à un autre Supercalculateur infecté par XANA sur Terre. Donc, pour détruire ce nouveau Supercalculateur, il va falloir que j’trouve un moyen de vous matérialiser dans l’monde réel à partir de ce Réplika.
Ulrich : Attend, relax Einstein, on pourra s’en occuper en temps voulu.
Yumi : T’es sûr qu’y a qu’ça qui t’chiffonne ?
Odd : Oh non ! C’est juste qu’Einstein vient de comprendre l’expression « avoir l’esprit ouvert » !
(Mine perplexe de Yumi et Ulrich tandis que Jérémie se renfrogne et qu’Aelita et Odd éclatent de rire.)

Sissi : Alors comme ça vous savez de source sûre qu’Aelita sort avec Odd ? C’est l’potin le plus idiot depuis l’histoire de l’amoureuse de monsieur Chardin.
Hervé : Si, Sissi, j’t’assure ! J’te prend pas pour une gourde ! Tiens, regarde, ils arrivent !
Odd : Espèce d’imbécile !
Aelita : J’en ai marre de ta face, gros naze !

Aelita : Voilàà. Comme ça, au moins, terminé les ragots.
Odd : Mouais, j’sais pas. T’étais pas très convaincante quand tu m’as appelé gros naze.
Aelita : QUOI ? Tu t’es pas vu ?
Odd : Cool, Aelita, j’te taquine. Oh, n’empêche que t’es vachement susceptible.
Aelita : Tu vas voir ! Hahaha.
 

Galerie
 



> Accéder à la galerie de cet épisode !
 

Script
 
Script indisponible pour cet épisode.
 

LyokoStats
 
Voir les LyokoStats de cet épisode !
 

Communauté
 

Tu as un bon niveau de rédaction, un point de vue argumenté et tu veux rédiger toi aussi une critique ? Rends-toi sur ce sujet sur le forum de CodeLyoko.Fr, lis les indications du premier post et lance toi !



MidoChou - 15/20

Clique ici pour lire sa critique.
 

Commentaires des membres
 
Note :
0
Commentaire de TAFFOREAU - Posté le 01-04-2013 à 10:35

TROP TROP TROP TROP BIEN(spin) PS YUMI C'EST PAS UN GAGUE :lol:

Note :
17
Commentaire de bastrouille6915 - Posté le 05-01-2013 à 21:24

Bon épisode et bon résumé de la création de la série 8-)

Note :
19
Commentaire de William_fan - Posté le 22-07-2011 à 10:48

Moi j'ai bien aimé cet épisode ! Quelle cruche cette Sissi... De l'avanture, j'adore ça ! J'adore Yumi elle est trop forte (love) VIVE CODE LYOKO ET YUMI !!!!!!!!!!!

[ Voir tous les commentaires (112) / Ajouter un commentaire ]