Afficher :
Ordre :










Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Guide des épisodes
 
 
http://download.codelyoko.fr/rub/guideep/67.jpg
#67 - Mauvaise réplique (Saison 4)
Scénario & Synopsis : Jean-Rémi François & Bruno Merle
Première diffusion en France le 14 août 2007 (France 3)
Première diffusion aux USA le 12 juin 2007 (france 3) (Cartoon Network)

[Résumé officiel] [Résumé détaillé] [Mémo] [Anecdotes] [Citations] [Script] [Galerie] [Communauté] [Commentaires des membres] [LyokoStats]
 
 

Résumé officiel
 
Afin de travailler tranquillement sur un moyen de soustraire William de l’influence de XANA, Jérémie crée un spectre polymorphe à son image, destinée à le remplacer en cours de sport. La réplique s’avère beaucoup plus performante que l’original, ce qui étonne Jim. Mais XANA prend le contrôle de la tour activée par Jérémie, et sa réplique devient un danger pour nos héros. Le combat s’engage sur Lyoko entièrement recréé, avec de nouveaux équipements pour les Lyoko-guerriers…
 

Résumé détaillé
 
L’épisode commence dans la chambre de Jérémie. Odd raconte des blagues qui font un bide pendant que Jérémie essaie de recréer le reste de Lyoko. Ils se demandent ce qu’il faut faire à propos de William qui est toujours sur Lyoko sous le contrôle de XANA pour que personne ne remarque son absence.

Dans le bureau de M. Delmas, le proviseur joue à un jeu quand le téléphone sonne. Il s’agit de Jérémie qui a à nouveau pris la voix de James Dunbar, le père de William, pour dire que ce dernier sera absent pour une semaine à cause d’une grosse fièvre qui le clou au lit. Le proviseur ne prête pas une grande attention à la conversation en étant également sur son jeu mais prend en compte le motif de l’appel avant de raccrocher.

De retour dans la chambre de Jérémie après l’appel passé au proviseur, Odd dit qu’ils peuvent enfin aborder le point le plus important. Jérémie semble être au courant de son souhait et lui réplique qu’il n’a pas le temps, Odd voudrait un nouveau pantalon et par extension un nouvel équipement. Jérémie lui dit à nouveau qu’il a autre chose à faire ce à quoi Odd lui répond que c’est son boulot.

À nouveau dans le bureau du proviseur, Nicole, la secrétaire parvient à gagner le jeu auquel M. Delmas jouait, ce qui ne le ravit pas complètement. Le téléphone sonne à nouveau, il s’agit du vrai James Dunbar qui s’inquiète car il n’a pas eu de nouvelles de son fils depuis plusieurs jours et que son mobile ne répond pas. M. Delmas répond ironiquement qu’il va faire tout son possible pour retrouver son fils, appeler la Défense, le premier ministre ainsi que le Président. M. Dunbar répond qu’il n’est pas nécessaire d’aller jusque là et le proviseur lui fait alors comprendre qu’il croit que c’est une blague et raccroche. Il dit ensuite à Nicole que c’est de cette façon qu’il faut agir quand quelqu’un fait une plaisanterie. Cependant, elle lui demande comment il peut savoir que c’était lui qui faisait une blague et pas la précédente personne qu’il a eue au téléphone.

M. Delmas suivit de Jim font irruption dans la cafétéria et se dirigent vers Yumi pour lui demander si elle a des nouvelles de William. Elle donne alors la version de Jérémie, qu’il est cloué au lit à cause d’une forte fièvre. Cette réponse ne satisfait pas le surveillant qui après quelques périlleuses explications fait comprendre que William devra être revenu avant la nuit où le proviseur appellera la police.

Alors, Ulrich informe Jérémie, qui était alors dans sa chambre, de la situation, celui-ci va donc devoir travailler tout l’après-midi à un programme pour retirer William des griffes de XANA. Mais Ulrich lui rappelle qu’ils ont un cours de sport l’après-midi et qu’il ne peut pas se permettre d’être absent ou il aura des ennuis. Jérémie acquisse en disant qu’il va improviser et ce pour trouver une solution au pour être au labo et en classe en même temps.

Ensuite, Aelita, Yumi, Ulrich et Odd sont devant la machine à café quand Jérémie les rejoint. Ce dernier se conduit bizarrement et ils constatent qu’il s’agit d’un clone de XANA. Odd se lance sur lui mais il se fait éjecter sur la machine à café. C’est alors que le portable de Yumi sonne avec Jérémie au bout du fil qui lui dit qu’il a un double de lui-même grâce à une tour activée sur Lyoko pour pouvoir travailler au labo et être en classe en même temps.
Au cours de sport, Jim est interloqué par le fait que Jérémie en personne lui fasse l’honneur d’assister à son cours. Il fait faire du lancer de poids et le clone parvient à envoyer le sien dans la classe de Mme Hertz. Jim n’en croit pas ses yeux et fait passer Jérémie au rang de champion.

Au même moment, le vrai Jérémie continue de travailler sur son programme quand trois Tarentules accompagnées de William approchent de la tour qu’il a activée. William se met alors à léviter, le symbole de XANA apparaissant sur son front et fait quelque chose à la tour. Jérémie appelle alors Ulrich pendant que le double se prépare à lancer le javelot pour l’informer que XANA cherche à prendre possession de la tour et du clone. Par deux fois, XANA tente de prendre le contrôle de la tour mais Jérémie parvient à la récupérer.

Jim fait accompagner son champion, le clone de Jérémie, à l’infirmerie par Odd, Aelita et Ulrich qui se portent volontaires. Ces deux derniers vont se rendre à l’usine avec Yumi, qu’ils viennent d’appeler pendant qu’Odd se charge du clone. Il le fait rentrer dans une pièce et en bloque la porte grâce à une armoire de casier

Aelita, Yumi et Ulrich se rendent sur Lyoko où ils constatent qu’ils ont leurs nouveaux costumes. Ils rejoignent la tour grâce à l'Overbike et l’Overwing. Pendant ce temps, le clone tente de sortir de sa cellule improvisée où Odd tente de le maintenir. Finalement, il parvient à se libérer et à sortir du bâtiment sans qu’Odd n’ait pu l’en empêcher. Il se lance donc à sa poursuite et informe Jérémie que le clone se dirige vers l’usine.

Sur Lyoko, deux des Tarentules attaquent Yumi et Aelita qui tombent de l’Overwing. Aelita, dans sa chute, fait alors apparaître des ailes dans son dos qui sont une surprise préparée par Jérémie. Elle vole alors au secours de Yumi. Au même moment, Ulrich et William combattent mais c’est ce dernier qui prend l’avantage.

Pendant ce temps, le clone arrive au monte-charge et descend à présent en direction du labo. Quant à Yumi, elle combat une Tarentule. Ulrich toujours contre William se fait dévirtualiser d’un coup. Aelita, toujours dans les airs, combat deux Tarentules. Yumi est parvenue à détruire la Tarentule même si elle en a perdu un éventail et Aelita en détruit une seconde, ce qui fait qu’il n’en reste qu’une à l’entrée de la tour.

Le clone parvient à entrer dans le labo mais Odd est là pour le combattre sauf qu’il ne va pas lui résister longtemps. Aelita détruit au même moment la dernière Tarentule et rentre dans la tour pour la désactiver. William s’approche de Yumi et la menace de son zanbatoh pour la pousser dans la Mer numérique mais Jérémie ne peut pas la dévirtualiser car l’ordinateur est endommagé. William lui caresse la joue avant de l’envoyer avec lui dans le vide. Odd arrive alors, habillé lui aussi de son nouveau costume, pour la rattraper sur son Overboard tandis que William plonge dans la Mer numérique.

Ne pouvant pas ramener William pour le moment, Jérémie propose d’en faire un clone car c’est la seule solution pour rassurer le proviseur. Il y a donc à présent une copie de William à Kadic.
 

Mémo
 
- Attaque : Prendre le contrôle de la tour qui génère la Réplique de Jérémie sur Terre
- Territoires visités : Désert
- Virtualisations : Ulrich/Yumi/Aelita ; Odd
- Ennemis rencontrés : Tarentules (3) ; William

- Retour vers le passé pour réparer les dégâts causé par la réplique de Jérémie et effacer la mémoire de Jim, du proviseur, des élèves de 3ème.
- Jérémie a recréé les Territoires de Surface et modifié les tenues virtuelles.
- Les héros créent un double de William pour remplacer l'original à Kadic et ainsi détourner les soupçons du proviseur et Jim.
- Première apparition des nouvelles tenues virtuelles et des ailes d'Aelita. Avec elles, changement des clips de transitions.
- Première apparition du père de William nommé James.
 

Anecdotes
 

Sur les personnages

- Jim déclare que Jérémie a pulvérisé le record d'absence en cours de gym.
- Le père de William s'inquiète que son fils ne lui réponde pas au téléphone.
- Le proviseur s'égare parfois dans son travail et joue à des jeux sur l'ordinateur... Assez puérils et il pense que Yumi et William sont très proches.

Sur les erreurs

- Une des fenêtres du bâtiment des sciences change entre deux plans.
- La porte de la chambre de Jérémie est bleu au lieu d'être grise au début.
- Les lunettes de Mme Hertz ne sont pas les mêmes au moment où on la voit.
- On remarque la présence de William au dernier rang du cours de Mme Hertz, ce qui est impossible.
- Le micro de l'ordi de Jérémie est sur son oreille gauche alors qu'il était à droite lorsqu'il a utilisé son synthétiseur vocal.
- Le micro de l'usine change souvent (avec ou sans fil), une partie disparait au moment où Jérémie dit "Oh non" et il disparait de l'oreille gauche de celui-ci lorsqu'il tranfert Ulrich, Yumi et Aelita.

Sur la série

- Titre anglais : Double Take

- Dernière utilisation du triplicata d'Ulrich.
- Apparition de la réplique de William.
- Troisième apparition du synthétiseur vocal de Jérémie.
- Ulrich lit la même BD que dans l'épisode précédent.
- Jim fait allusion au collège Diderot. C'est le collège qui avait disputé une finale de football contre Kadic dans l'épisode 21 « Gravité zéro ».

Sur les allusions

- Mme Hertz : "Jim ! Tu es pire que les obscanturistes qui ont fait brûler la Bibliothèque d'Alexandrie !"
Alexandrie aurait eu une bibliothèque qui aurait été un haut lieu de la culture greco-romaine durant l'hégémonie romaine.
J'emploie le conditionnel, car aujourd'hui il ne reste rien de la Bibliothèque d'Alexandrie et les historiens n'arrivent pas à se mettre d'accord sur les causes de sa disparition (Guerre, conflit de religion ?) !
Mme Hertz, elle, met ça sur le compte d'obscanturistes, des personnes opposées à la diffusion de tout savoir ! Le brave Jim y est comparé.

- Le nouveau portable de Yumi est apparemment inspiré du Nokia 5300.

- Mme Hertz : "Vous savez, Newton et la pomme...".
Isaac Newton (1623 - 1727) était un philosophe, mathématicien, physicien et astronome anglais.
Il a mis au point de nombreuses inventions et fait de multiples découverte.
Il a notamment mis au point la théorie de la gravité. Mme Hertz y fait allusion quand elle dit : "Vous savez, Newton et la pomme...". Newton a mis au point cette théorie après avoir été réveillé par la chute d'une pomme sur sa tête après s'est endormi sous un pommier.

- La musique du jeu vidéo auquel joue le proviseur provient des jeux « Pac-Man », célébrissime jeu vidéo créé en 1979. Le but du jeu est de déplacer Pac-Man, un personnage en forme de camembert, à l'intérieur d'un labyrinthe, et de lui faire ramasser toutes les pac-gommes qui s'y trouvent en évitant d'être touché par des fantômes.

- Ulrich : "Oh oh... Delmas et Superman à onze heures..."
Superman est un personnage de bande dessinée doté de pouvoirs surhumains.

 

Citations
 
Odd : Et à c’moment là, le type s’met à hurler « Tiens, voilà c’que j’en fais d’ton cadeau et... » hahahaha ! Ben quoi, c’est mortel, non ? (aux autres qui réagissent pas et qui semblent fondamentalement saoulés) Le type il prend la fourchette et... (voyant que personne ne ris) waw vous avez vraiment aucun sens de l’humour !
Ulrich : Ben si, justement !
Yumi : T’inquiète pas, Odd, le comique ça s’travaille !
Odd : Sauf que chez moi, c’est inné, d’ailleurs, euh, si j’étais pas moi, je s’rais fan de mon humour !

(Dans le bureau du proviseur, Delmas joue à un jeu sur son ordinateur, le téléphone sonne)
M. Delmas : Hein ? Collège Delmas, Jean-Pierre Kadic euh... collège Kadic Jean-Pierre Delmas, j’écoute.
M. Dunbar (Jérémie avec son synthétiseur vocal) : Oui, bonjour, monsieur Dunbar, le père de William à l’appareil, je vous appelle pour vous avertir que mon fils sera absent pour la semaine, il est cloué au lit par une fièvre de cheval.
M. Delmas : Oh, zut ! J’espère que le cheval va bien... euh... je veux dire, j’espère qu’il n’y a rien de grave !

Odd : Bon, maint’nant qu’c’est réglé, si on songeait à l’essentiel?!
Jérémie : C’est-à-dire ?
Odd : Couscous boulette !
Jérémie : Odd... j’sais bien que tu n’es qu’un ventre à pattes, mais moi, j’ai pas l’temps de déjeuner, faut qu’j’aille au labo tester les codes de vos nouveaux équipements.
Odd : Au fait, tu pourrais m’faire un futal à patte d’eph et à rayures orange ?
Jérémie (agaçé) : Fiches le camp !

(Chez la secrétaire du proviseur, Nicole est en train de montrer à Delmas comment on joue au jeu du pingouin, elle y arrive sans problème ce qui agace le proviseur)
Nicole : Et voilà...
M. Delmas : Hum... au fait, Nicole, vous n’avez pas du travail en retard ?
(Le téléphone sonne)
M. Delmas : Quoi encore ?
M. Dunbar (le vrai) : Oui, monsieur Dunbar à l’appareil, je vous appelle car je suis très inquiet, voilà, depuis plusieurs jours, je n’ai plus aucune nouvelles de mon fils, et lorsque j’essaie de le joindre sur son portable, et... et bien il ne décroche pas !
M. Delmas : J’avoue que c’est vraiment regrettable, comptez sur moi pour retrouver votre fils, j’appelle la défense, le premier ministre et même le président s’il le faut...
M. Dunbar : Pardon ? Ce ne sera peut-être pas nécessaire d’en arriver là.
M. Delmas : Écoutez moi, monsieur soit disant « Dunbar », vous feriez mieux de vous inquiéter de votre sort à la place de celui de votre soit disant fils, si je découvre qui vous êtes... (il raccroche) et toc ! Vous voyez, Nicole, c’est comme ça qu’il faut traiter les petits plaisantins qui font des blagues téléphoniques.
Nicole : Quelque chose m’échappe. Qu’est-ce qui vous faire dire que le plaisantin est celui qui a passé le second coup d’fil et pas le premier ?

Ulrich (voyant le proviseur et Jim) : Oh oh... Delmas et Superman à onze heures...

Jim : Allez, jeune fille, on n’plaisante plus ! Je sais que William n’est pas plus malade que toi ou moi !
(Jim éternue violemment)
Aelita : À vos souhaits !
Jim : Snirlf, merci. Tu veux que j’te dise, William est quelque part et quelque chose me dit que tu sais sûrement quelque chose, sur le quelque part, alors un bon conseil et un seul. Primo, tu préviens William qu’on sait où il est et deusio, tu lui dis de rappliquer avant ce soir sinon monsieur l’proviseur ici présent, va appeler la police !

Ulrich : Qu’est-ce que tu vas faire alors ?
Jérémie : Improviser ! C’est mon truc.

(Jérémie #2 vient d’arriver en tenue de sport, ce qui est un peu rapide vu qu’il y à quelques minutes, il était encore à l’usine à bidouiller.)
Aelita : T’as déjà fini c’que tu devais faire ?
Jérémie #2 : Ouais ! Les doigts dans l’nez, ma jolie ! Qu’est-c’que tu crois ! On est une bête ou on n’l’est pas !
Ulrich : Hein... ?
Jérémie #2 (à Yumi...) : Eh, salut toi ! Dis, voir, c’est pour moi qu’tu t’es faites aussi mignonne aujourd’hui ? C’est dingue c’que tu dégages comme énergie troublante
(Ulrich se lève, Aelita croise les bras et tous deux fusillent Jérémie du regard mais il n’en a strictement rien à faire.)
Yumi (qui se recule) : Qu’est-c’qui t’prend ? T’es plus toi-même...
Jérémie #2 : Ben c’est que... en t’voyant, j’me sens être un autre homme...
Yumi : Hum ?
Odd : XANA !
(Odd saute sur Jérémie #2 qui l’envoie valser contre le distributeur)

Yumi : Faut quand même que tu saches que ton double est frimeur, prétentieux et dragueur comme pas deux !

Mme Hertz : Newton ! Vous vous souvenez, la pomme qui tombe et....
(Le poids lancé par le double de Jérémie atterrit sur le modèle de télescope à réflexion, ce qui le réduit en miette. Mme Hertz va à la fenêtre pour haranguer Jim.)
Jim : Bon sang d’poids Belbois... euh... je veux dire, bon sang d’bois Belpois, quel lancer d’poids ! Comment t’as fait pour lancer aussi loin avec ces p’tits bras d’poulet ?
Odd : Bah, c’est qu’il s’est bien entraîné, hein, ces derniers jours !
Mme Hertz : JIM ! Tu es pire que les obscurantistes qui ont fait brûlé la grande bibliothèque d’Alexandrie !
Jim (n’ayant strictement rien compris) : Aah, merci, Suzanne !

Jim : Toi et moi, nous allons croquer à pleines dents les lauriers de la victoire ! O, va enchaîner les championnats, les nationaux, les planétaires, les interplanétaires ! Et ça, les doigts dans l’nez !
Ulrich : On file au labo...
(Ils tentent tant bien que mal de disparaître du cours, feignant un air décontracté quand Jim les arrête.)
Jim : Stern ! Della Robbia ! Allez en piste, sur la piste, un petit 400 mètres contre Belpois !
(Ulrich et Odd se mettent en place)
Jim : Prêt, champion ?

(Alors que le double de Jérémie, contrôlé par XANA allait mettre la pâtée à Odd, Jérémie réussit à reprendre le contrôle de la Tour qui redevient verte et Odd envoie bouler le clone d’un revers de la main.)
Jim : Della Robbia ! Faudrait voir à pas m’esquinter mon champion ! Ça va mon garçon ?
Jérémie #2 : Ça roule m’sieur !
Jim : Mouais... deux précautions valent mieux qu’un homme averti... des volontaires pour accompagner Belpois à l’infirmerie ?

Ulrich : Je file à l’usine avec Aelita, et toi, tu t’occupes de lui...
Odd : Ben tiens, comme si c’était facile...

Odd (en essayant de retenir la porte que le double de Jérémie veut fracasser) : Poussez pas y’en aura pour tout l’monde !

Odd (qui vient de tomber sur le proviseur qui à amorti son fracas contre le mur) : Ben heureusement qu’vous étiez là !

(Une paire d’aile d’ange vient de pousser à Aelita, la retenant dans sa chute vers la Mer numérique.)
Aelita : Jérémie, t’es vraiment un garçon qui m’donne des ailes !

(Aelita vient de récupérer Yumi qui tombait dans la mer numérique)
Yumi : Aelita... t’es un ange !

(Odd vient de sauter sur la réplique de Jérémie qui allait tuer l’original et veut lui assèner un coup de manche un balai)
Odd : T’es p’têt frimeur mais tu t’bas comme un manche !
(Faisant apparaître un arc électrique entre ses doigts, le double brise le bout de bois)
Odd : hein ? Euh... ça sert à quelque chose si j’m’excuse... ? (Non à rien du tout)

Yumi : Jérémie ! William essaie de m’pousser vers la mer numérique !

Odd : Alors, comment tu trouves mon nouveau futal ?
Yumi : Ben euh...
Odd : Mouais, c’est c’que j’pense aussi !

Odd : Espérons que l’nouveau William n’aura pas développé de propriétés du genre super frime !
(Yumi et William apparaissent)
Aelita : Comme ça, vue d’loin, il à l’air normal...
Ulrich : Mais de près... ?
M. Delmas : Alors mon petit Dunbar, je suis ravi de voir que votre fièvre est tombée !
William #2 : Ah ? Elle s’est pas fait mal au moins ?
M. Delmas : Bah, n’oubliez pas de prendre vos médicaments !
Odd : Ouais... bah c’est pas gagné...
 

Galerie
 



> Accéder à la galerie de cet épisode !
 

Script
 
Télécharger le script de cet épisode !
 

LyokoStats
 
Voir les LyokoStats de cet épisode !
 

Communauté
 

Tu as un bon niveau de rédaction, un point de vue argumenté et tu veux rédiger toi aussi une critique ? Rends-toi sur ce sujet sur le forum de CodeLyoko.Fr, lis les indications du premier post et lance toi !




Belgarel - 12/20

Clique ici pour lire sa critique.
 

Commentaires des membres
 
Note :
0
Commentaire de TAFFOREAU - Posté le 01-04-2013 à 10:35

TROP TROP TROP TROP BIEN(spin) PS YUMI C'EST PAS UN GAGUE :lol:

Note :
17
Commentaire de bastrouille6915 - Posté le 05-01-2013 à 21:24

Bon épisode et bon résumé de la création de la série 8-)

Note :
19
Commentaire de William_fan - Posté le 22-07-2011 à 10:48

Moi j'ai bien aimé cet épisode ! Quelle cruche cette Sissi... De l'avanture, j'adore ça ! J'adore Yumi elle est trop forte (love) VIVE CODE LYOKO ET YUMI !!!!!!!!!!!

[ Voir tous les commentaires (112) / Ajouter un commentaire ]